Johan Pivron, Directeur Grand Projet et Innovation Urbaine à Nantes chez Bouygues Immobilier, nous à fait par de sa réflexion pendant le confinement.

Quel a été l’impact du Covid19?

Le Covid 19 a vraiment accéléré la transformation digitale. Dès le 16 mars nous nous sommes retrouvés à 15 en visio pour le comité de direction de la région, ce qui a très bien marché. Par la suite, finalement ça a été assez naturel de fonctionner avec ces outils collaboratifs qui se déployaient déjà avant la crise. Nous avions justement prévu des formations sur site dès le 16 mars et en l’occurence tout a été transformé par des formations à distance par un intervenant extérieur. Cela a permis de passer un cap. Et je pense que nous ne reviendrons jamais vraiment en arrière vu les gains de temps et le fait de pouvoir travailler en décalé grâce à ces nouveaux outils.

Quels sont les applications en matière d’Innovation?

Les exemples opérationnels il y en a quelques un qui n’ont pas été encore pour l’instant mis en place, on y réfléchis. Notamment les visites cloisons en phase de chantier pour les clients. Ce sera de plus en plus difficile de faire venir des clients sur les chantiers après le déconfinement. Donc on va les digitaliser avec des vidéos, des mini drones également, pour qu’ils puissent se balader dans leur logement réellement notamment pour définir leur choix. Ce sont des choses que l’on réfléchit à mettre en place en phase de déconfinement.

Et après?

L’après, on pourrait disserter des heures sur le sujet. On n’a pas de boule de cristal et on ne sais pas trop ce que ça peut donner. Ce que je vois c’est que le modèle d’avant va essayer de se battre pour résister mais on était déjà sur un modèle qui était en train d’évoluer et ça va sans doutes s’accélérer. Les modes de commercialisation d’avant avaient déjà du plomb dans l’aile et ce sera de plus en plus difficile. Donc on va en effet aller vers des modes de commercialisation peut être plus simple et moins couteux, probablement digitaux également. Je crois beaucoup aux nouveaux modèles : nouveaux modèles de propriété, nouveaux modes d’habiter, qui paradoxalement ont plutôt bien résisté en cette période de Covid pour les petites entités. Il y aura sans doute de nouveaux modèles que je ne connais peut être pas encore mais qui vont arriver mais pour l’instant c’est assez flou. Mais quelque part, c’est bien d’arriver dans une période ou il faut écrire les choses.